Vous êtes tous très honnêtes

Voici une quinzaine, en raison de l’annulations des salons et autres conséquences commerciale du COVID, j’ai lancé une publicité via Facebook pour faire découvrir mes vins à de nouveaux clients potentiels.

J’ai fais réaliser de petits échantillons de 2 cl (la quantité que l’on sert habituellement dans les salons pour la dégustation) avec le premier échantillon offert et les suivants crédités en remise sur les futures commandes.

N’ayant pas de moyens pour faire de la pub, j’ai eu peur de devoir faire face à un raz de marée de « profiteurs » . Mais rien de tout cela, une majorité de gens qui ne profitent même pas de la première offerte et des commandes très raisonnables.

Donc je réitère mon offre de déguster mes vins à tous ceux qui aiment les Médoc et les vins de caractère, n’hésitez pas à vous rendre sur cette page pour découvrir mes vins.

194 caisses volées

Expédition de belles caisses bois de Hourbanon 2013 vers mon client de Shenzhen mardi matin le camion à destination du port de Fos sur mer a été cambriolée dans la nuit et ils ont volé 194 caisses soit 1164 bouteilles !!!

194 caisses cela représente deux palettes !!!

Si quelqu’un voit un jour en vente du Hourbanon 2013 en caisses bois, merci de me le signaler car je n’en ai jamais vendu en France, ça serait donc les caisses volées.

Audit HVE du SME : OK

Oui, dit comme ça c’est pas très clair !!!

Hier après-midi, j’ai été audité dans le cadre de mon engament dans le Système de Management Environnemental (SME).
Pour simplifier, le CIVB (Comité Interprofessionnel de Vins de Bordeaux) met à disposition des vignerons de très nombreux outils (base documentaire, relevé GPS des parcelles, formations, documents préfabriqués) pour suivre et respecter les diverses règlementations, tant sur la sécurité du travail, les trop nombreuses déclarations aux diverses administrations, et la partie environnementale qui est ma principale préoccupation.

Et lorsque l’on respecte le lourd cahier des charges mis en place il est possible de prétendre à des certifications comme la HVE : Haute Valeur Environnementale pour laquelle j’ai donc été audité hier avec succès, et j’avoue un succès plus important que je n’aurai cru.
Sur la partie respect de l’environnement je ne me faisais pas de soucis, en revanche sur tous les documents, registres divers et variés, déclarations et autre formalités purement bureaucratiques je ne suis pas franchement au top, préférant être sur le terrain qu’au bureau à faire de la paperasse !

Grace à une auditrice très compétente et pédagogue, j’ai pu mettre en ordre ce qui péchait un peu sur le plan administratif et finalement je n’était pas tant à la ramasse.
Donc voilà ma certification HVE fièrement validée. Ca ne changera pas la qualité de mes Médoc, mais avec la certification Bio vous avez une preuve de plus de mon implication dans le respect de l’environnement.

Du Hourbanon pour lutter contre le COVID ?!

Les tanins encore une fois avec des effets bénéfiques pour la santé !

Ne me faites pas non plus dire ce que je n’ai pas dit : le vin n’est pas un médicament, mais ne pourrait-on pas le considérer comme d’autre produits que l’on nomme « alicaments » ?

Comme à cette saison il n’y a plus de raisin que sous forme de jus longue conservation, un petit verre de rouge avec un carré de chocolat au moins c’est bon pour le moral !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé

Je suis un vigneron heureux

Je n’ai cessé de recevoir d’adorables messages depuis le début des fêtes avec ou sans photos et j’ai le sentiment du devoir accompli en participant à rendre vos instants de partage agréables.

Merci à tous de votre gentillesse et de ce suivi de l’évolution de mes vins y compris les très vieux !

Quel Hourbanon boire avec ça ?

Les vignes fraîchement labourées, qui font apparaître petites graines et insectes, attirent le repas qui va avec mes vins !!!

Le repas arrive par ses propres moyens
Beau coq faisan dans les vignes bio

Je vous propose une belle recette de faisan pour accompagner les Hourbanon 2008, 2011 et 2012, des millésimes mûrs, tout en finesse et élégance pour s’accorder avec cette viande délicate.
Pensez à les aérer au moins une demi-journée, voire la veille ou à les passer en carafe une bonne heure avant de passer à table

INGREDIENTS :
1 faisan découpé, 200 g de lardons, 200 g de petits oignons nouveaux, 300 g de champignons de Paris, 1 verre de vin blanc, 20 cl de bouillon de volaille ou de bœuf, Quelques brins de persil, Huile de tournesol pour la cocotte, sel et poivre noir

  1. Salez et poivrez les morceaux de faisan. Versez un fond d’huile dans une cocotte et faites-y dorer les morceaux de faisan sur toutes leurs faces à feu vif pendant 15 min environ.
  2. Plongez les lardons quelques secondes dans une casserole d’eau bouillante pour les blanchir puis égouttez-les. Épluchez les oignons. Lavez les champignons et coupez-les en quartiers. Videz la graisse de la cocotte et ajoutez les lardons, les oignons et les champignons. Mélangez, couvrez et laissez cuire pendant 5 min.
  3. Versez le vin blanc, laissez bouillir 5 min puis ajoutez le bouillon. Couvrez et laissez cuire pendant 45 min en remuant de temps en temps.
  4. Servez le faisan avec la garniture et le jus de cuisson bien chaud. Décorez avec un peu de persil haché.
A table !