Après toutes mes péripéties, qui m’ont retardé sur plein de choses, me concentrant sur l’essentiel : la survie de Hourbanon; je reprends petit à petit le fil.

Embouteillé depuis déjà longtemps, je n’avais pas pu faire la maquette des étiquettes. A cuvée hors norme, je voulais une étiquette elle aussi exceptionnelle.
Les graphistes de mon imprimeur sont en train de finaliser la maquette dont voici en avant première un visuel.

Hourbanon 2014
La nouvelle maquette

Un retour aux sources, puisque lorsque mon père a réhabilité Hourbanon, Les étiquettes étaient noires et Or. Avec les progrès techniques des imprimeurs j’ai opté pour une dorure en relief et un papier « soft touch ».

J’attends vos réactions 😉

Tagués avec : ,

En exclusivité sur la boutique, le coin des bonnes affaires.

Vous y trouverez notamment les « déclassés ».
Mais c’est quoi les déclassés me direz vous.
Ce sont des bouteilles dont l’habillage est défectueux, étiquettes abîmées, mal posées, mal imprimées. En ce moment les stocks de déclassés sont importants car un transporteur a renversé une palette et j’ai donc eu un retour avec beaucoup d’étiquettes tachées.

C’est donc jusqu’à 26% de remise !!!

Tagués avec : , ,

Enfin, la paperasserie intensive touche à sa fin et je vais enfin reprendre l’activité de vigneron qui me plaît le plus 😃

Tagués avec :

Après quelques heures de travail acharné, de recherches sur internet et avoir fouillé dans le code de mon site, je suis heureux de vous annoncer que maintenant vous aurez le petit cadenas et le « https » qui vous assure d’une navigation entièrement sûre à hourbanon.com

Tagués avec :

La vigne non plus …
Moi non plus …

Mais c’est vrai que je vais avoir une retraite dorée d’agriculteur : en moyenne 855 € par mois …

Mais je n’exerce pas non plus un métier pénible :

  • Je travaille entre 60 et 90 heures par semaines
  • Je travaille environ 300 jours par an
  • Je travaille sous la pluie et dans le froid l’hivers
  • Je travaille au soleil lorsqu’il fait 35° à l’ombre
  • je soulève des charges lourdes
  • Je travaille souvent dans le bruit
  • Je travaille pour rien lorsque la nature a décidé que je n’aurai pas de récolte (gel, grêle, canicule, mildiou etc.)
  • Je travaille plus de 15 heures par jour durant les vendanges et les vinifications pendant un mois et demi
  • Je travaille 7 jours sur 7 de fin septembre à mi-décembre, enchaînant les vendanges, vinifications et salons
  • Je perds des ventes lorsque le pays est paralysé
  • Je dois maintenant faire cela sur une seule jambe …

Mais je ne me plains pas 🙂
J’aime ce métier, cette passion, personne ne m’a forcé à le faire et je l’assume !

D’autres ont des vies beaucoup plus pénibles que la mienne et la nature elle même en fait beaucoup plus.

Je ne souhaite pas rentrer dans une polémique ou un débat stérile, juste faire un point arithmétique :

  • Population française : 67 millions
  • Cotisants : 18 millions
  • Retraités : 14 millions
  • Le reste : 35 millions

Donc 18 millions de cotisants financent par leur travail, leurs cotisations et impôts les 14 + 35 = 49 millions ( retraités, enfants etc.)
En tant que chef d’entreprise, je me dis qu’il y a un bug et qu’heureusement que les chefs d’entreprise n’utilisent pas les mêmes règles de gestion que nos dirigeants et que quand il n’y a pas le financement on fait des efforts pour ne pas mener l’entreprise à la faillite …

A vos calculettes !!!!!!

Tagués avec : ,

Je vous souhaite santé et bonheurs, petits et grands.

Un peu, de prospérité aussi, ça fait toujours du bien !!

Bonne Année

J’adore recevoir ces petits messages le soir, le dimanche midi, pendant les repas de fêtes …

Je fais du vin qui doit accompagner vos bons moments et lorsque vous m’envoyez la preuve que j’y participe cela vaut tout l’or du monde


Encore mille merci à vous tous et plus particulièrement ce soir à Ingrid et Col Lapinou 😂
Top