Qu’importe le flacon…

Pourvu qu’on en ait !!!

Le vin c’est mieux avec une bouteille autour

Non seulement en 18 mois les prix ont doublé, mais en plus il n’y a même pas moyen d’en acheter !
Les délais sont à perte de vue, lorsqu’il y a un délai, le tout sans aucune certitude qu’ils soit respecté et des verriers ne vont même pas fabriquer certaines références.

Bon, malgré tout je vais essayer de trouver de quoi mettre enfin en bouteilles les millésimes 2018 et 2019.

A suivre….

Frais de port offerts dès 6 bouteilles

A partir de 6 bouteilles de Château Hourbanon

La saison des salons vient de s’achever, force est de constater que l’époque a bien changé et que ces rendez-vous ne sont plus aussi prisés que par le passé. Nombre d’entre vous n’avez plus envie de vous embêter dans les embouteillages et les soucis de stationnement pour venir déguster les vins et vous charger de cartons dans la foule.
J’ai donc décidé de ne plus participer à ces salons couteux.

C’est une très bonne nouvelle pour vous car je vais reporter tout le budget ainsi économisé à vous offrir les frais de port.

Bon allez, j’y vais !

Après de nombreuses semaines à m’entendre demander : « c’est quand les vendanges ? »

Je m’y mets !

Le peaux des merlots est enfin mûre, cela aura pris son temps. Après avoir depuis quelques semaine atteint des concentrations en sucre très élevées il aura fallu attendre que les tanins mûrissent à leur tour.

Je ne m’en lasse pas

Cette année chaque jour, Jean-François et moi nous répétons le plaisir de travailler dans les vignes aussi belles. Cela donne du baume au cœur après toutes ces dernières années de gel, grêle, mauvaise floraison, mildiou et autres très lourdes pertes de récolte.

Cabernets sauvignon en pleine floraison

En espérant ne pas avoir d’incident climatique c’est donc à nous de jouer et bien travailler pour mener toutes ces belles grappes jusqu’à maturité et dans les cuves !

Le bonheur d’aller travailler

Après le catastrophique millesime 2021 ou le gel m’a détruit 90 % de ma récolte, cette année à peine 10% de pertes sur quelques parcelles.

La vigne est magnifique, il y a de belles mannes (grappes de boutons floraux) qui promettent une copieuse récolte.

J’avoue être un vigneron heureux et radieux d’aller travailler dans mes vignes au moins autant que j’étais triste et trainait les pieds l’année dernière 😃

Gel 2022 épisode 1

Bon ben voilà c’est fait, une partie de la récolte vient de disparaître

364 et 365 jours après la grande gelée de 2021 celle de 2022 est malheureusement au rendez-vous.

Heureusement la végétation était moins avancée et les dégâts sont pour l’instant bien plus faibles. Il reste encore plus d’un mois à craindre car en 2017 nous avions gelé les 1 et 8 mai.

A suivre…

%d blogueurs aiment cette page :