La Verticale du Médoc

Souvent les journalistes, sommeliers et autres professionnels du vin parlent de « verticale », mais qu’est-ce donc ?

La verticale est une dégustation de plusieurs millésimes d’une même appellation ou région et mieux encore du même vin. Cela est assez rare.

Je vous propose une verticale en Médoc, évidement en Hourbanon. 6 millésimes de grande qualité, comprenant 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012

vin-mpedoc-verticale 2007 2012

Vous pourrez ainsi déguster à votre convenance tous ces vins. Que ce soit à l’occasion d’une soirée thématique entre amis ou en famille ou bien petit à petit dans votre intimité et en toute quiétude.
Vous verrez ainsi la personnalité de chaque millésime et l’effet du vieillissement.

En mémorisant bien le style de chaque année, vous serez ensuite plus forts pour identifier d’autres millésimes en dégustation à l’aveugle au sein de la grande famille des vins de Bordeaux. Car le style du millésime est valable pour toute une région/appellation.

Bref apprenez en vous amusant et en partageant un bon moment de convivialité !

Rendez vous à cette adresse : https://www.vin-medoc.oxatis.com/la-verticale-c2x15089056

30 ans et toutes ses dents

dans la rubrique Cékoidonk, aujourd’hui la mise en bouteilles du Hourbanon, Médoc 2012.

Ma petite merveille d’embouteilleuse fête cette année ses 30 ans et est toujours aussi belle et efficace qu’au premier jour. Elle est même mieux après 30 ans de dressage !!!

 

 

Primeur 2012

Bon ça m’a pris un peu de temps, mais les primeurs 2012 arrivent enfin sur le site.

Quid de 2012 ? Me direz vous.
Un millésime qui sera controversé et ou le meilleur côtoiera les reste !
Pour ma part et sans détour, j’estime 2012 au plus haut niveau. Il faut dire qu’avec un rendement de 28 Hl/Ha (soit 3733 bouteilles pour 7700 pieds) il aurait plus manqué qu’il ne soit pas bon !!!!
Bon sans rire et sans mauvaise foi, j’ai publié ICI durant les vinifications un bulletin d’analyse du millésime pour attester de ma bonne foi, et je persiste et signe ci dessous.

Pour résumer, si vous prenez cette analyse vous aurez des résultats faisant apparaitre une concentration supérieure à de grands millésimes tel 2000. Continuer la lecture de Primeur 2012

2012 : Bluffant !

Un millésime attendu léger et fruité se révèle lors des vinifications. Comme quoi rien n’est joué à l’avance.

Vous direz que « les vignerons sont bien gentils, mais tous les ans c’est super »
Ce n’est pas faux, mais pour appuyer mes propos, je joue la transparence totale et met en ligne mes analyse théoriquement confidentielles !

La fin du début.

Ca y est la récolte est sauvée !

c’est maintenant que le plus important et plus gros travail commence : la vinification. Etape cruciale durant laquelle il va me falloir transformer ce raisin en vin.

Certaine cuves continuent de macérer à froid tandis que d’autre sont en fermentation. Il faut une attention de tous les instants, car les levures qui assurent la fermentation ne sont pas aux 35 heures, elles fermentent jour et nuit même le dimanche !
C’est durant cette fermentation alcoolique que je dois extraire le maximum de couleur, d’arômes et de tanins, tout en veillant à ne pas trop extraire jusqu’à des tanins de pépins.