Étiquette : 2013

Qui a dit que 2013 avait la couleur d’un rosé ?
Qui a dit que 2013 n’était pas un bon millésime en Médoc ?

Voici la couleur de mon 2013.

IMG_0765.JPG

IMG_0763.JPG

IMG_0764.JPG

Que pensez vous de cette belle couleur ? Elle vous plait ?

Tagués avec : , ,

Voici avec le retour du printemps la saison des primeurs.

Les grands crus ont présenté leurs échantillons bodybuildés, qui sont généralement loin de refléter l’assemblage final. Vous le savez, et si vous ne le savez pas encore je vais vous le dire, je trouve que c’est une mascarade.

Non pas que ce soit un mensonge sur la qualité des vins (quoiqu’il y ait le même taux de malhonnêtes chez les vignerons que partout ailleurs), mais surtout que les échantillons présentés ne sont que très rarement le reflet de l’assemblage final. Et pourquoi donc ? Parce que à ce stade de l’élevage la majorité des lots sont des trucs imbuvable tellement ils manquent encore « d’éducation ». D’ailleurs entre les vendanges et la mise en bouteilles, ce n’est pas pour rien que l’on appelle cela l’élevage des vins…
Nous devons encore leur apprendre à se tenir, à perdre leur agressivité, leur rugosité, leur rusticité.

C’est pour cette raison que j’ai toujours fait le choix de ne pas participer à ces présentation primeur. Car en plus de la difficulté de déguster les vrais assemblages futurs, il reste encore longtemps avant la mise en bouteille du produit fini et certains vins pourraient « mal tourner » avant la fin de l’élevage.

Hourbanon 2013

Cependant sur ma seule bonne foi,  la confiance que vous voudrez bien m’accorder et parce que moi aussi j’ai besoin de sous, je vous propose de réserver votre Médoc Château Hourbanon 2013 en primeur.
Le principe est simple :

  • Les vins sont vendus à 7 € au lieu de 9,5 à 10 €. Vous profitez donc de 26 % de remise
  • Vous payez 50 % à la commande soit 3,50 €
  • Les vins seront disponibles à partir de novembre 2015
  • Vous payez le solde lorsque vous récupérez les vins
  • Bien qu’il n’y ait pas de FRANCO pour les primeurs, nous trouvons la solution la plus économique pour vous (livraison sur salon etc.). Quand bien même vous payeriez les frais de port, vous économiserez encore entre 10 et 20 %

Voilà le principe ! Pour ceux qui aiment le risque, rendez vous dans la boutique par ici

Tagués avec : , ,

2013, millésime quasi mort-né 🙁

Déjà en juin, soit plus de 3 mois avant les vendanges, les médias sabotaient le futur 2013. Certes le climat lors de la floraison n’était pas des meilleurs et cela a eu des conséquences. Mais uniquement des conséquences sur la quantité à venir. Beaucoup de coulure, c’est à dire de fleurs non ou mal pollinisées. Mais pour certains cela suffisait pour en faire une mauvaise année sans attendre de voir la suite !!!!!

Il faut avouer que la fin de saison n’a pas été meilleure. La maturité était en retard et la pourriture en avance. C’est donc l’état sanitaire et non la maturité optimale qui a décidé des dates de récolte.

Résultat, un millésime moyen, ou ce qu’en d’autres temps on aurait put qualifier de mauvais. Mais justement les temps ont changé, et nos connaissances et nos techniques aussi !

Alors pour parler vrai :

  • Non, 2013 ne sera pas un millésime puissant.
  • Non, 2013 ne sera pas un millésime riche et complexe
  • Non, 2013 ne sera pas un millésime de garde.
  • Oui, 2013 sera bon
  • Oui, 2013 sera frais
  • Oui 2013 sera fruité
  • Oui, 2013 sera agréable et « gouleyant »

Le dernier millésime au potentiel aussi médiocre fut 1992, avouez qu’un comme ça tous les 20 ans c’est acceptable !
Mais en 1992, nous étions très loin d’avoir les connaissances et les moyens techniques d’aujourd’hui.

En résumé, ceux qui auront cherché à travailler 2013 sur la fraicheur, le fruité, la rondeur auront un vin très agréable. Un vin sympa à boire jeune, mais qu’en contrepartie il ne faudra pas trop laisser vieillir. Un millésime qui fera ressortir les compétences des meilleurs vignerons. Un millésime qui permettra de boire quelques bouteilles en économisant les grandes années qui méritent vraiment d’attendre encore un peu.

Alors soyez curieux et lorsqu’ils seront à la vente ne refusez pas de gouter les 2013, vous ne pourrez avoir que de bonne surprises.

Tagués avec :

Dans la rubrique « Cékoidonk » cette fois ci les écoulages.

Le tout en images qui bougent

!

Tagués avec : ,

Cette année courte macération post fermentaire. Je commence les écoulages après seulement 2 grosses semaines de macération.
Je connaîtrait enfin les volumes définitifs demain mais ce sera de toute manière la plus petite récolte jamais faite à Hourbanon.

20131105-175706.jpg

Tagués avec : ,

Je sais que tout le travail de vinification est une chose assez floue et abstraite. Je vais donc essayer de faire quelques petites vidéo pour vous montrer à quoi je passe mon temps dans mon chai.

Tagués avec : , ,

Et oui on va annuler les vendanges !!!!

Si on écoute les journalistes 2013 sera mauvais. Alors à quoi bon passer du temps pour faire de la merde comme disent certains !
On a tous travaille très dur pendant 12 mois pour produire du raisin, et en quelques mots diffuses dans la presse écrite , à la radio ou bien encore à la télé tout est réduit à néant. Non pas par un orage de grêle qui détruirait toute la récolte sur son passage mais par des gens confortablement installes dans leur bureaux parisien et qui ne mettent jamais pieds dans les vignes ou presque.
Des inconscients qui ne se rendent pas compte du mal qu’ils font.

Car bien que 2013 ne soit pas une bonne année j’en conviens, nous possédons aujourd’hui des connaissances et des moyens techniques qui vont nous permettre de faire quelque chose de bien cette année.
Certes nous n’avons pas la matière première pour faire un millésime puissant , riche et de longue garde mais nous avons les capacités de faire un vin souple, rond, frais, fruité et surtout agréable à boire.
Il ne faudra probablement pas laisser vieillir les 2013 à Bordeaux mais on pourra en profiter rapidement en se faisant plaisir.

N’est ce pas ce que l’on demande à un vin ? Se faire plaisir ?

Tagués avec : ,
Top