Aujourd’hui confiture de mûres

Les arômes évoluent à vitesse grand V en pleine fermentation, changeants d’un jour à l’autre voire parfois d’une heure à l’autre.

En plein travail les arômes s’exhalent

En cette belle fin de dimanche après-midi, j’ai l’impression d’avoir le nez au-dessus d’un beau chaudron en cuivre de confiture de mûres. Un régal , vous n’imaginez pas 😃

En plein travail

Les levures sont au boulot, les cuves travaillent et donc moi aussi je les travaille pour en extraire la substantifique moelle !

Technique perso type hydro-pigeage

Je suis bien, là, au dessus des mes cuves, je les sens respirer, vivre, changer chaque jour, un vrai régal.

Et le week-end c’est meilleur, personne ne téléphone, personne ne vient au domaine, je suis au calme à profiter pleinement de cette étape cruciale de l’année du vigneron.

Cuve A jour 9

Un peu occupé, j’ai un peu négligé cette série , mais voilà qui est réparé

Cette fois la différence est flagrante

J’ai démarré la fermentation hier après maceration d’extraction en phase aqueuse, nous passons maintenant à l’extraction en fermentation à chaud et avec l’alcool qui petit à petit aide en tant que « solvant » des tanins et anthocyanes ( matières colorantes)

Ça y est,j’ai une date !

Après avoir été « harcelé » depuis des semaines par des fournisseurs, des amis, des relations, et tous ceux avec qui j’ai pu être en contact, et à qui je répondais systématiquement que je vendangerai quand ça serait mûr tout bêtement et que la maturité dépend de la météo et de la physiologie de la vigne qui n’est pas prévisible.

Voilà j’ai fixé une date.

Vous voulez le savoir ?

Ça sera mardi et mercredi pour les merlots et je sais pas encore pour les cabernets 😉