2021, vivement la fin :-(

Mon pari qualitatif est très largement gagnant

La preuve en image

Malheureusement je savais que suite aux gelées printanières la perte serait énorme mais pas à ce point là…

75% de perte constatée à l’heure de vérité une fois dans les cuves au moins pour les merlots.

Sachant que mes cabernets sauvignon ont plus été touchés la seconde phase de vendanges sera aussi désespérante.

Au moins la qualité est au rendez-vous, je me focalise sur ce bon côté !

C’est quand les vendanges ?

Je sais pas !!!

Quand ça sera mûr…

Et la maturité dépend de la météo et je ne sais pas quelle sera la météo des prochains jours et semaines !!!

Voilà, c’est dit 😜

Ensuite toujours selon cette même météo, nous pourrions être forcés de récolter avant que le raisin ne pourrisse et ne soit à la maturité dont nous rêvons. Bref vous aurez donc compris que la date de récolte n’est pas fixée à un terme précis par une quelconque loi, administration, règle plus ou moins technocratique ou naturelle, ni même par le plan quinquennal de l’ex URSS !!!

Dès que j’en saurai plus bien entendu je vous le dirai, en attendant j’espère juste que la nature ne va pas encore se retourner contre les paysans comme durant tout le reste de cette « annus horribilis »

Cuve A jour 9

Un peu occupé, j’ai un peu négligé cette série , mais voilà qui est réparé

Cette fois la différence est flagrante

J’ai démarré la fermentation hier après maceration d’extraction en phase aqueuse, nous passons maintenant à l’extraction en fermentation à chaud et avec l’alcool qui petit à petit aide en tant que « solvant » des tanins et anthocyanes ( matières colorantes)