Le vrai prix d’une bouteille N°1

Voici quelques années, je voulais faire une série d’articles sur ce sujet, mais le temps me faisant défaut le premier article est resté sans suite. Mes « vacances forcées » m’ont donné un peu de temps pour travailler sur le sujet et aussi le fait de devoir faire appel à des prestataires et sous traitants m’a permis d’avoir le prix / coût de nombreux travaux que je réalisais sans compter ce que je pourrai couter si je devais compter mon temps.
J’ai donc maintenant des chiffrages précis de tous les postes de dépenses de toutes les phases de production.

Cette série d’article va être assez complexe, avec des conversions à effectuer. En effet certains coûts sont chiffrés à la bouteille, d’autres à l’hectare et enfin certains au pied de vigne. Je commence donc par une approche simple en redescendant du prix de la bouteille telle que vous l’achetez pour redescendre au prix des 75 cl de vin en cuve juste avant la mise en bouteilles. Comme on dit dans le jargon : du logé au vrac.

Continuer la lecture de Le vrai prix d’une bouteille N°1

Hausse de tarif et baisse des prix !!!

Oui cela peut paraître étrange que les prix baissent alors que les tarifs augmentent !

Comme chaque année, je suis obligé de répercuter mes frais de stockage, l’immobilisation des capitaux, les hausses de mes fournitures, des salaires etc.

 

 

Mais la bonne nouvelle, c’est que vous bénéficiez maintenant de tarifs dégressifs dès 6 bouteilles du même vin acheté, et pouvez même avoir jusqu’à 15% de remise sur les gros volumes en groupant une commande avec vos amis, collègues, la famille, les voisins …

Bien entendu le programme de fidélité vous permettant de cumuler des points à convertir en remises lors de vos prochaines commandes reste toujours d’actualité

Le prix des vins du Médoc sur 36 ans

J’ai reçu mardi soir un mail depuis le site, d’une personne ayant du Hourbanon 1975 dans sa cave. Le voici :

« Bonjour,
Retrouvant par hasard dans un carton votre carte datant de 1978 (tél:41-02-88), je me suis souvenu que j’avais encore en cave 2 bouteilles de « cru bourgeois de 1975″. En garnison à Mourmelon (51400) nous avions un pilote AMX 30 dont le père Mr F……… travaillait sur votre propriété (régisseur ? ) Par son intermédiaire nous avions donc passé commande à 2 reprises de l’ordre de 120 à 180 bouteilles….pour ma part ma commande était de 72 bouteilles pour un montant de 1172.40 francs…..nous étions en 78 ou 79 …cela date. Salutations. »
 

Je suis donc allé faire un petit calcul :

  • remise à jour de l’inflation cumulée et conversion de devise (source INSEE) :
    1172.4 FRF en 1978 représentent aujourd’hui 613,15 €
  • Prix à la bouteille en 1978 actualisé :
    613.15 € pour 72 bouteilles = 8,52 € / bouteille
  • Tarifs du 2012 aujourd’hui :
    10 €
  • Pour 180 bouteilles remise de 9%
    10€ – 9% = 9,10 €
  • Augmentation en 36 ans : 0.58 €
    0.58 € / 8,52 € X 100 = 6.8 %
  • Augmentation annuelle moyenne :
    6.8% / 36 ans = 0.19 % par an !!!!!!!

Trouvez vous qu’avec tous les progrès technique et surtout qualitatifs depuis cette époque je n’aurai pas du augmenter beaucoup plus ?

J’ai fait le même calcul avec le Château Palmer (mon père en achetait à l’époque) donc je connais les prix, fin des années 70 le Palmer valait environ 50 FRF / bouteille, le 2012 est aujourd’hui vendu 230 € la bouteille.
Donc 50 FRF de 1978 = font 26.15 € d’aujourd’hui.
Je vous laisse finir le calcul ……

Bon allez pour les pas matheux cela fait une augmentation de 779,54 %

QUI, oui, QUI, QUI va oser me dire que je suis trop cher ?????
J’attends vos commentaires ….

Le vrai prix d’une bouteille No 1

Las de certaine réflexions et critiques, mais aussi toujours dans un esprit de transparence et d’honnêteté, je vais détailler dans une série d’articles tous les frais imputable à la production d’une bouteille de Hourbanon, puisque c’est l’exemple que je connais le mieux.

En préambule je précise que ces calculs sont simples et ne tiennent pas compte de l’inflation ( à ne pas confondre avec ……) qui est de 2% par ans minimum. Pour exemple une bouteille de 2003 a subit depuis octobre 2003 15,5% d’inflation cumulée, ce qui veut dire que si elle valait 10 € à produire à l’époque, je devrais la vendre 11.55 € aujourd’hui.

Aujourd’hui nous allons partir de la bouteille prête à boire et donc du prix que vous, consommateurs payez : soit en moyenne et pour simplifier pour mes vins 10 € TTC la bouteille (Toutes Taxes Comprise) Continuer la lecture de Le vrai prix d’une bouteille No 1