Labours d’hiver

Je tente tant bien que mal de faire les labours d’hiver cette année et de faire rentrer les choses dans l’ordre après plus de deux années durant lesquelles beaucoup de travaux n’ont pas été réalisés comme ils l’auraient dû, voire pas du tout faute de moyens humains, techniques ou financiers.

Le résultat me plaît bien.

C’est évidemment toujours compliqué tant que l’adaptation de mon poste de travail n’est toujours pas réalisée et que je n’ai aucun moyen financier pour ce faire…

C’est une fois de plus grâce à de bonnes âmes que tout cela est possible, j’en profite une fois de plus pour remercier Rémy FAUCHEY, un grand monsieur et grand vigneron du Château L’Inclassable

Fundovino, le « My Major company » des vignerons

Le labour des sols encore plus écolo !!!

Soutenez le projet sur #Fundovino

Après avoir perdu 85 % de ma récolte cette année, je fais profil bas et serre la ceinture. Mais Loic m’a contacté pour me présenter Fundovino. Le site de financement participatif des vignerons. Je lui ai dit Banco !

Je veux rendre les labours des sols encore plus écolo. Actuellement j’utilise du matériel traditionnel, et suis obligé de faire de très nombreux passages pour entretenir mes sols. Une solution serait d’acheter des outils hydrauliques, mais c’est lourd et consomme beaucoup de carburant.
J’ai trouvé un système tout nouveau, les « marguerites » que je vais coupler avec un matériel qui a fait ses preuves : les disques pulvériseurs.
Ce montage léger et entièrement mécanique me permettra de réduire le nombre de passages et de baisser le régime moteur. Je devrai diviser par 2 ou 3 ma consommation donc mes émissions de CO2 pour les labours.

Pour en savoir plus rendez vous sur Fundovino et regardez cette petite vidéo certes moins marrante que les chats qui se cassent la binette mais plus pédagogique !!!

 

Pas de labours d’hiver :-(

Rassurez vous je ne vais certainement pas me mettre au désherbage chimique !!!!

Entre les vendanges, les salons et tout le reste, l’hiver a repris ses droits et la pluie incessante m’empêche de faire les labours d’hivers.

Je voulais faire un petit essai sur quelques rangs de rester « à plat » pendant l’hiver et de passer avec un outil de travail entre les pieds à plat, eh bien la nature a décidé que cet esai se ferai sur toute l’exploitation.

La nature nous aide à rester humble et nous remet à notre place que nous ne devrions jamais quitter !!!!