Labours d’hiver

Je tente tant bien que mal de faire les labours d’hiver cette année et de faire rentrer les choses dans l’ordre après plus de deux années durant lesquelles beaucoup de travaux n’ont pas été réalisés comme ils l’auraient dû, voire pas du tout faute de moyens humains, techniques ou financiers.

Le résultat me plaît bien.

C’est évidemment toujours compliqué tant que l’adaptation de mon poste de travail n’est toujours pas réalisée et que je n’ai aucun moyen financier pour ce faire…

C’est une fois de plus grâce à de bonnes âmes que tout cela est possible, j’en profite une fois de plus pour remercier Rémy FAUCHEY, un grand monsieur et grand vigneron du Château L’Inclassable

Écoulages 2020

Étant donné les conséquences des gelées, la sécheresse et une floraison perturbée les volumes sont très réduits et il ne nous a fallu que deux jours pour écouler …

Remplissage des cages de pressoir
Mon pressoir : 88 ans et toujours fringant !

Un très joli millésime, beaucoup de fruit, de très beaux équilibres se dégagent déjà. Je le soupçonne de s’épanouir dans les semaines / mois à venir.

Aujourd’hui confiture de mûres

Les arômes évoluent à vitesse grand V en pleine fermentation, changeants d’un jour à l’autre voire parfois d’une heure à l’autre.

En plein travail les arômes s’exhalent

En cette belle fin de dimanche après-midi, j’ai l’impression d’avoir le nez au-dessus d’un beau chaudron en cuivre de confiture de mûres. Un régal , vous n’imaginez pas 😃

En plein travail

Les levures sont au boulot, les cuves travaillent et donc moi aussi je les travaille pour en extraire la substantifique moelle !

Technique perso type hydro-pigeage

Je suis bien, là, au dessus des mes cuves, je les sens respirer, vivre, changer chaque jour, un vrai régal.

Et le week-end c’est meilleur, personne ne téléphone, personne ne vient au domaine, je suis au calme à profiter pleinement de cette étape cruciale de l’année du vigneron.

Cuve A jour 9

Un peu occupé, j’ai un peu négligé cette série , mais voilà qui est réparé

Cette fois la différence est flagrante

J’ai démarré la fermentation hier après maceration d’extraction en phase aqueuse, nous passons maintenant à l’extraction en fermentation à chaud et avec l’alcool qui petit à petit aide en tant que « solvant » des tanins et anthocyanes ( matières colorantes)