Le Buzz ou le Blues du Cru Bourgeois ?

Voici quelques jour j’ai exprimé mon avis et mes intentions vis à vis de ce classement trop et mal refondu ces dernières années.
Hier cet article a été repris par le blog du Grand Jury via un site fort intéressant la passion du vin .
Je suis bien évidement ravi de cette vitrine qui m’est offerte, car quand on est un illustre inconnu et que l’on cherche à sortir un peu de cet anonymat,  tout est bon à prendre.

Mais je suis aussi conforté dans ma pensée. En effet les différentes réactions et commentaires sur l’évolution des Crus Bourgeois que j’ai put lire et entendre vont dans le même sens, empreints de doute, ou tout au moins, de profond questionnement.

Je suis aussi profondément attristé par cette fin programmée de cette mention historique que beaucoup ont défendue et promue au travers de leur engagement.

Certains grands noms étaient déjà sortis de ce classement en 2003, et les échos qui se font en ce moment semblent aller dans le même sens que moi. J’entends çà et là dire que tel ou tel exploitation, domaine ou château se retire du classement. Étrangement ou logiquement les noms que j’ai entendus jusqu’à maintenant concernent des vins de qualité plus ou moins connus. A se demander qui restera dans ce pseudo classement ?

Petite explication de texte :

Continuer la lecture de Le Buzz ou le Blues du Cru Bourgeois ?

Négoce et politesse.

Hier un courtier me téléphone pour me demander si je peux fournir des échantillons pour un négociant de la place de Bordeaux. N’arrivant toujours pas à boire la totalité de ma production, je répond « avec plaisir ». Puis lui demande ensuite des nouvelles de tous les précédents échantillons fournis depuis deux mois, et c’est là que ça se gâte. Pas de nouvelles. Aucun retour, ni oui, ni non, ni mer ci ni merde !!!!

Alors messieurs le négociants, un peu de considération pour les ploucs que nous sommes et dites nous ce qu’il advient de nos échantillons gratuits et pour l’expédition desquels, nous payons souvent les frais postaux. Je comprend que vous soyez tout à vos clients, mais faites savoir aux humbles vignerons si la dégustation s’est bien ou mal passée, qu’en a pensé votre client. Merci d’avance pour ce minimum de correction.

%d blogueurs aiment cette page :