Inscriptions confirmées

J’ai reçu récemment la confirmation de la fédération de Vignerons Indépendants que j’aurai bien un stand à Lille et à Paris pour ces deux salons. Quant au salon de Namur pas de soucis c’est déjà fait depuis le début de l’été.

Membre des Vignerons Indépendants

Maintenant, la question va être : « les salons auront-il lieu ? »

Suite de mes « vacances » à Paris stand C 13

Après l’année dernière très perturbée par la Coop 21, cette année venez très nombreux au salon de la Porte de Versailles goûter les MEDOC. 

Je vous propose une dégustation verticale d’exception avec du Hourbanon 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012 et 2013. 

Sans oublier le rosé Frais Tillant 2016 en Bio. 

Le calendrier des salons de Hourbanon

la collection automne hivers des salons vient de paraître 😉
Le calendrier par ICI

Venez me retrouver à :

  • Bourges, du 4 au 6 novembre
  • Lille, du 18 au 21 novembre Stand E 11
  • Paris, du 24 au 28 novembre Stand C 13
  • Namur, du 9 au 11 décembre à ma place habituelle 😉

Le salon de Paris aura bien lieu

Oui les vignerons seront bien à Paris ce weekend pour le salon. 
Nous venons avec notre bonne humeur et nos précieux flacons vous apporter un peu de réconfort. En plus de porter haut et fort les couleurs bleu, blanc et rouge, nous portons aussi les couleurs rosé, blanc et rouge !!!

Soirée remplissage

Non je ne fais pas de mise en bouteille ce soir, juste le remplissage des enveloppes avec le courrier et les invitations pour le Salon de Vignerons Indépendants de Paris Porte de Champerret du 23 au 26 mars.

J’en profite pour vous rappeler que les invitations électroniques existent depuis peu mais fonctionnent très bien. De plus cela m’évite la corvée de léchage d’enveloppes et de timbres (Bon je l’avoue c’est autocollant mais quand même.

Donc l’invitation électronique économise le vigneron, elle limite le papier, le gasoil pour être transportée et coute moins cher, ce qui limite nos augmentations de tarif.

« Incontournable valeur sûre »

Je cite le dossier spécial des incontournable du salon de Paris, supplément de la Revue des Vins de France (RVF) de novembre.

Cette année, le 2003 est à l’honneur.
Après avoir été une découverte de la RVF pour 2005, le 2003 est lui une valeur sure.

Ceux qui me connaissent savent que seule la dégustation leur permettra de se faire un avis. Mais en plus de flatter mon ego, cela me donne une formidable opportunité de me faire connaitre. Alors soyez indulgent lorsque je profite de cette occasion, ce n’est pas que de la vantardise 😆

Mauvais Buzz au salon de Paris

Le salon des Vignerons Indépendants de Paris qui se tient du 25 au 29 à la Porte de Versailles, a expérimenté une nouveauté vendredi :
Une soirée VIP.
En bref, ça veut dire que nous allons demander à nos clients de quitter le salon 0 19h30 pour laisser le champ libre aux « bons clients »
Je dois avouer que cela me choque. Tous client est important, certains ne peuvent acheter que 6 bouteilles et d’autres 60 bouteilles, et je suis certain que ceux qui prennent 6 bouteilles aimeraient beaucoup pouvoir en acheter 60 !!!!!!
De même que la valeur des hommes qui n’attend pas le nombre des années, la qualité des clients n’attend pas le nombre des bouteilles.
Naïf que je suis je pensais que la philosophie des Vignerons Indépendants mettait en avant le contact direct entre tous les vignerons et tous les clients.
En plus de cela le vignerons qui participent à cette opération ont payé un supplément et sont regroupés au centre du salon aux meilleures place. Là encore il m’avait été dit que les stands étaient attribués en fonction d’un hasard soigneusement orchestré visant à faire tourner les mauvaises et les bonnes places tout en mélangeant les appellations afin d’éveiller la curiosité des visiteurs. Il semblerait donc que ma naïveté soit encore plus grande que ce que je croyais !!!!
Loin de moi l’idée de blâmer ceux qui ont eu cette idée, ni les participants à cette soirée VIP, seuls ceux qui ne font rien ne se trompent jamais !
Il m’en en conclusion avis que tous les visiteurs du salon qui ont la curiosité de venir rencontrer les producteurs au lieu de se contenter d’acheter leurs vins au supermarché, méritent toute notre considération.