Crus Bourgeois Episode III : Droit de réponse

Il semblerai que l’Alliance des Crus Bourgeois n’ai pas apprécié mes billets d’humeur. Il faut donc croire que mon petit site et mes « petites humeurs » n’ont pas de si petite répercussions !!!

Dans un esprit de transparence la plus totale, je mets donc en ligne le courriel qu’ils m’ont envoyé. Tout cela est bien entendu poli et cordial, et de mon côté, je n’ai pas de ressentiment non plus. Simplement je ne suis pas du tout en accord avec les orientations tant sur les aspects techniques que sur la communication

Je tiens de plus à préciser que je suis parfaitement d’accord avec le fait que mes points de vue auraient du être exprimés en assemblée générale, car je trouve stupide de critiquer derrière le dos des gens. Mais il y a un mais, et de taille :
Je n’ai depuis plus d’un an jamais reçue aucune convocation aux assemblées générales, aucun dossier pour présenter le millésime 2009, et en tant que membre de la commission disciplinaire de l’Alliance je n’ai jamais été informé de la dissolution de cette dernière ou de la fin de mon mandat au sein de cette commission. En revanche toutes les factures et rappels ont bien trouvé leur chemin !!!!!

Voici donc en droit de réponse le courriel reçu de L’Alliance :

« Cher Monsieur,

Nous avons pris connaissance de vos « communiqués d’opinion » publiés récemment sur votre blog et il nous a semblé nécessaire de préciser certains faits objectifs que vous semblez ignorer :

Vous mettez en cause le montant et l’utilisation des cotisations mais il convient de vous rappeler que  conformément aux statuts de l’Alliance des Crus Bourgeois du Médoc, toutes les actions prévisionnelles et les budgets de l’exercice sont présentés en Assemblée Générale et votés par les adhérents (dont vous même). En outre un rapport oral détaillé des opérations passées est présenté par la Directrice de l’Alliance, et moi-même.

Les adhérents peuvent alors intervenir librement pour poser des questions ou demander des éclaircissements et c’est à ce moment-là qu’il convenait de faire vos remarques.

Ainsi, les administrateurs et le Président sont élus et ne font qu’appliquer le programme validé en Assemblée Générale, basé sur des cotisations dont le montant est décidé par votre Conseil d’Administration.

Pour mémoire, voici par ailleurs la liste d’un certain nombre d’actions réalisées pour le lancement en 2010 :

–         Publication d’un encart publicitaire dans le Figaro, le 02/09/2010 annonçant le lancement du jeu-concours des Crus Bourgeois du Médoc

–         Pleine page rédactionnelle dans le Figaro, édition du 18/09/2010

–         Mise en ligne d’un jeu-concours relayé par les réseaux sociaux et ciblant les amateurs, du  1er au 23/09/2010

–         Conférence de presse à Paris le 22/09/2010 en présence de 30 journalistes (presse spécialisée et presse d’information généraliste)

–         Conférence de presse & dégustation à Londres le 23/09/2010 en présence de 40 journalistes (presse spécialisée, quotidienne & économique anglo-saxonne)

–         Conférence de presse à Bruxelles le 23/09/2010 en présence d’une dizaine de journalistes (presse spécialisée)

–         Conférence de presse & grande dégustation de la Sélection Officielle 2008 pour la place de Bordeaux le 27/09/2010 (250 courtiers & négociants de la Place de Bordeaux présents)

–         Publication dans « le Figaro » (Pavé de Une, 3 pages de rédactionnel et 1 pleine page avec la liste de la Sélection Officielle 2008), édition du 30/09/2010

–         Publication de la liste de la Sélection Officielle 2008 dans « Sud-Ouest » (pleine page), édition du 30/09/2011

–         Envoi de la liste à notre base de données constituée de plus de 8000 professionnels( importateurs, distributeurs, cavistes, sommeliers, acheteurs, courtiers, négociants etc.) et de 1500 journalistes le 23/09/2010

–         Envoi d’un emailing le 27/09/2010 à 4700 journalistes et 6800 importateurs internationaux (avec la liste de la Sélection Officielle 2008 & le communiqué de  presse)

–         Envoi d’un emailing le 27/09/2010 à 75 000 professionnels internationaux (avec la liste de la Sélection Officielle 2008 & le communiqué de presse)

–         Dégustation de la Sélection Officielle 2008 par des journalistes : Wine Spectator, Gault&Millau, Guide Hubert (octobre & novembre)

Vous noterez également que la notoriété des Crus Bourgeois du Médoc se renforce de plus en plus en Chine, notamment suite à la semaine de promotion collective et que l’on assiste aux premières annulations de ventes sur des Châteaux qui n’ont plus cette mention ce qui semble confirmer un avenir très prometteur sur le marché le plus dynamique actuellement.

Nous vous souhaitons bonne chance dans vos futures orientations.

Veuillez agréer, Cher Monsieur, l’expression de nos sentiments distingués. »

Fin du Cru Bourgeois

Voilà c’est dit c’est fait je ne présente plus mes vins au Cru Bourgeois.

2008 fut le premier et le dernier de ce nouveau classement hors de prix, usine à gaz et à mon avis peu opportun et très mal géré.

Je m’explique :

  • Hors de prix : pour 2008, sur une production de 40 000 bouteilles tous frais confondus, ce « Cru Bourgeois » m’aura couté environ  50 centimes par bouteilles. Sacha,t que je continuerai bien entendu à produire de la même manière et de tout faire pour progresser, je ne vais pas augmenter mes prix pour un classement qui ne change pas la face du monde.
  • « Usine à gaz » : des procédures complexes, lourdes et hasardeuses. Géré pare le bureau Véritas, lors de la visite d’éligibilité de l’exploitation, pas de comptage des cuves, de contrôle de la quantité de moyens de production par rapport à la surface, du nombre de barriques ou autre. Non rien de tout cela, mon éligibilité a été suspendue parce que je n’avais pas tondu !!!!!!!!
    Franchement je suis pas convaincu que trois mauvaises herbes au milieu de ma cours affecte la qualité de mes vins. En revanche, le nombre de cuves, de pompes, la présence de moyens de régulation des températures, les barriques, qui n’intéressaient pas le contrôleur, sont à mon avis des éléments qui peuvent aider à produire mieux et meilleur, même si ce n »est pas indispensable.
  • Peu opportun : Le classement est maintenant annuel. Il me semble que de nombreux concours et guides existent pour établir une hiérarchie qualitative sur chaque millésime. L’objectif d’un classement tel que celui ci est à mon sens plutôt à faire sur une certaine duré comme il était prévu de 2003, et comme c’est le cas pour les Crus de Saint Emilion.
    Déjà seul ce point m’avais fait hésiter à présenter le millésime 2008.
  • Mal géré : je ne parle pas de leur comptabilité, mais de le communication qui a lieu sur les Crus Bourgeois. L’alliance demande des cotisations astronomiques, prélève des frais monstrueux, et personne ou presque ne sait vraiment à quoi correspond le terme de Cru Bourgeois. Je suis bien placé pour dire cela grâce à mes salons. En effet, parmi les gens intéressés et curieux des vins, une infime minorité a une idée claire et juste de ce classement.
    Et je vous avouerai que classement annuel, je ne le sais plus très bien moi même !!!
    750 € par adhérent ont été demandés pour la parution du classement du millésime 2008 et la communication sur ce tout premier nouveau classement. Or il leur a fallu 15 jours pour mettre leur site à jour, et www.hourbanon.com fut le premier site francophone au monde à faire paraitre le classement. Je trouve qu’avec un budget communication de plus de 250 000 € , avoir tenté de faire du ‘ buzz  » c’est pitoyable de ne pas mettre son site à jour le jour J. 🙁

Donc voilà, 2009 qui sera en vente dans quelques semaines ne sera pas Cru Bourgeois.
C’est dommage car Hourbanon fut classé Cru Bourgeois dès 1898 !!!!!!

Cru Bourgeois enfin, quoique !

Après avoir longtemps cherché, j’ai trouvé un seul article étranger donnant le palmarès, mais toujours rien en France. Dommage !

Retrouvez le palmarès ici sur le seul site francophone à le publier !!!!