Ecologie : « on ne nous dit pas tout !!! » (Anne ROUMANOFF)

La mode est à l’écologie, mais quelle est la partie vraie et quelles est la part de foutaise ?

Vous connaissez mon attachement à la protection de l’environnement, tant sur le pur aspect éthique, mais aussi parce-qu’il en va aussi de la protection de mon outil de travail.

Mais pourquoi tout le monde se préoccupe soudain de l’écologie ? Il m’est avis que nous sommes e train de menacer notre propre survie ce qui touche plus de monde que la simple protection des espèces en voie de disparition.

Mais toutes ces bonne idées et pratique écologique le sont elle vraiment ?

Loin d’avoir toutes les réponse, je suis quand même en mesure d’apporter certaines réponses sur certaines fausses « bonnes idées » :

  • La production « bio » : dans certains milieux, et régions, les traitements phytosanitaires de la vignes en bio ne sont pas très « écolos ». En effet ces produits sont lessivés à partir de 10mm de pluie et il faut donc traiter de nouveau. En prenant l’exemple de mon exploitation, pour garantir un minimum de production, certaines années comme 2000, 2006,2007, 2008, nous avons eu un printemps et un début d’été qui impliquait de passer traiter en bio tous les 3 jours. A raison de 200 litres de gasoil par traitement, je vous laisse faire le compte par rapport aux produits conventionnels, auxquels ont peut appliquer des réduction de dose et ne passer que tous les 15 jours quelle que soit la météo.
    Voilà déjà quelques piste sur la mise en œuvre du bio dans certaines conditions.
  • Les panneaux solaires : l’idée semble bonne sauf que l’on oublie de dire que nous ne savons pas recycler ces dernier en fin de vie, c’est à dire au bout d’environ 15 ans. On fabrique donc des déchets ultimes.
  • La voiture électrique : vaste foutaise. Pour la recharger on utilise de l’électricité produite par :
    Centrale nucléaire : on ne sait pas traiter les déchets radioactif
    Centrale au fioul : je n’ai pas besoin de dire à quel point c’est polluant !
    Centrale à charbon : même combat !
    Éolienne : les verts nous disent que ça dénature l’environnement e dérange les animaux sauvages
    les panneaux solaires: je viens d’en toucher deux mots !
    Donc charger une voiture électrique entraine la consommation d’électricité dont la production est polluante
    Et quid du recyclage des batteries ? Des  centaines d’hectares au Canada sont stérilisés car nous ne savons pas traiter écologiquement les batteries, qui sont aussi très polluantes à produire.
  • Les sacs en plastique :ceux là même qui ont été remplacés par des sacs échangeables, une « fausse bonne idée » était de les remplacer par des sacs en papier. Ces derniers ne polluent pas très longtemps notre espace visuel, mais leur production est tellement néfaste pour l’environnement que le sac papier pollue 3 fois plus que notre ancien sac plastique.
  • Les bio-carburants : je reviendrai plus en profondeur sur ce sujet qui me tient beaucoup à coeur, mais ici encore bonne et mauvaises solution se côtoient

Je suis toujours très attaché à la protection de l’environnement mais ne nous laissons pas duper par des entreprises qui vantent des procédés faussement écologiques.
Alors avant de foncer tête baissée, posons nous un instant et réfléchissons un peu. Donc sans vouloir faire des « brèves de comptoir » à la Anne ROUMANOFF, je me demande juste si on ne doit pas faire très très attention à ce que certaines entreprise avides nous proposent comme fausse bonnes idées, et qui parfois pour des intérêts qui nous échappent sont subventionnées et promues par nos gouvernants et administrations.

Ce contenu a été publié dans coup de gueule, Divers, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire