Vu du plouc : le mariage pour tous

Alors que la pression ne semble pas franchement retomber, j’avais quelques remarques et précisions qui semblent avoir échappé au bon sens élémentaire du plouc.

Le texte de loi est présenté comme :
Le mariage pour tous

  1. Rappel de la langues française
    Tous : Adjectif masculin pluriel
    pluriel masculin de « tout » les uns les autres sans exception (tous les hommes sont mortels)
    De là les remarques parfois tendancieuses de certains sur les déviation du mariage pour tous sont justifiées par la sémantique !
  2. Le mariage est une institution qui a été crée par l’église chrétienne entre autre, avant qu’elle ne s’étende au domaine laïc. N’oublions pas que la séparation de l’église et de l’état ne date que de 1905 !
    Je trouve très maladroit d’ouvrir des égalités de droit en utilisant un terme qui a été la « propriété » de l’église durant des siècles avant de n’être celle de l’état que durant des décennies, surtout lorsque l’on connait la position de l’église !

Il me semble que si les rédacteurs et communicants de cette loi avaient eu un minimum de bon sens ils auraient évité ces deux erreurs grossières, et probablement permis un débat moins radicalisé.

Vient ensuite la PMA (Procréation Médicale Assistée)
Alors là le serpent se mord la queue un peu trop fort !
La PMA viendrait en complément du mariage pour tous, qui est un texte voulant ouvrir à plus d’égalité.
Mais dites moi comment on insémine un homme ?
Donc les couples d’hommes seraient « moins égaux » que les couples de femmes…………
Alors là ça me coupe la chique !
En voulant être plus égalitaire on induit une inégalité monstrueuse

Je me demande parfois si certains de nos grand penseur réfléchissent !

N’oubliez pas de refaire le monde avec sérénité, en bonne compagnie et autour d’un bon verre !

Ce contenu a été publié dans Vu du plouc, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Vu du plouc : le mariage pour tous

  1. Turpault dit :

    Cher monsieur hourbanon, cela fait la deuxième année consécutive que je commande une certaine quantité de vin chez vous, et quand je vous lis, j’aimerais que mes finances et ma cave le permettent de me lancer dans une vaste opération de soutien actif à votre très belle entreprise… Voyant les effets très positifs du hourbanon sur le cerveau, je vais des ce soir, ouvrir une bonne bouteille à votre santé et à votre courage! À bientôt! Gwenola

  2. AMEZ JEAN-LUC dit :

    Hugues bonjour,
    J’ose croire, pour Madame, que l’on ne vous coupera que la chique!
    Quoiqu’il en soit, sachez que l’on vous soutient aussi longremps que vous continuerez à produire un bon NECTAR! (voir Croque-Michotte)
    A plus.

  3. Hugues dit :

    Ah j’oubliais un détail ironique :
    La communauté homosexuelle était à l’origine fière de revendiquer sa différence face aux conventions bourgeoises établies tel que le mariage. Cette même communauté veut aujourd’hui avoir accès à ce qu’elle rejetait durant des années.
    Et n’oublions pas que selon l’INSEE, le taux de divorce conjoncturel s’établit à 522 divorces pour 1000 mariage. C’est pas ironique de vouloir s’ouvrir le droit aux mêmes « emmerdements » que les autres !!!!

Laisser un commentaire