Vu du plouc : shoot-room

On se fout de notre gueule ! Y’a vraiment pas d’autres mots.

Au même moment ou la répression anti-alcool se durcit, ou la viticulture qui n’est pas capable de s’entendre pour faire face contrairement aux alcooliers, j’apprends qu’une shoot-room va s’ouvrir à Paris.

J’ai du rater quelque chose !?

La production de drogue est elle devenue légale ?
La production de drogue est elle un des fleurons de l’agriculture française ?
La production de drogues est elle contrôlée par l’INAO ?
La production de drogues est-elle contrôlée par la douane ?
La production de drogues est elle le deuxième pôle des exportations françaises ?
La production de drogue paye-t-elle des taxes ?
La production de drogue emploie-t-elle des salariés déclarés ?
La production de drogues est-elle soumise à des contrôles sanitaires ?
L’étiquetage des drogues est il soumis comme le vin à la mention des allergènes ?
L’étiquetage des drogues est-il soumis à indique que l’abus est mauvais pour la santé ?
La distribution des drogues est-elle encadrée par l’état ?
La distribution des drogues est-elle génératrice d’emplois déclarés qui payent leur cotisations sociales ?
La distribution des drogues est-elle soumise à 19,6% de TVA ?

Franchement dites moi si j’ai raté quelque chose, dites moi si je suis le seul à trouver que l’on marche sur la tête. Car là je dois avouer que je suis un peu perdu…….

Ce contenu a été publié dans coup de gueule, Vu du plouc, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire