Travail de nuit et le dimanche

Bon ça y est lundi j’attaque les vendanges.
Et les levures qui assurent la fermentation, durant laquelle il faut faire le vin, ne connaissent pas le code du travail.

Me voilà donc parti pour 4 a 5 semaines de travail de jour, des rondes de surveillances la nuit, voire quelques heures de travail selon les fermentations. Et bien évidement 7 jours sur 7 !!!

Mais j’ai de la chance car en tant que patron on ne viendra pas m’empêcher de travailler plus de 90 heures pas semaine !!! Encore heureux car sinon le vin ne serait pas bon !!!!!!!

Amitiés et bon courage aussi à tous mes collègues qui sont dans leurs chais.

Ce contenu a été publié dans coup de gueule, Vin, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire