Pulsion de meurtre

Cet après midi Jean François, mon ouvrier, était en train de faire des fagots de sarments. Pas pour la grillade, mais une vieille astuce consiste à mettre en bas de la cuve pour les vinifications un sarment qui permet de filtrer les grains qui bouchent les pompes au moment des vendanges. Bref, Jean François était dans une parcelle en train de faire des beaux fagots, les laissant derrière lui au fur et à mesure pour les ramasser en fin de journée avant de les ramener
Soudain il relève la tête et voit un gars nourrir vers sa voiture avec un de ses beaux fagots, malgré ses interpellations, ce type rentre dans la voiture et part sur les chapeaux de roue. Une fois le compte fait ce n’est pas un mais 5 fagots volé.

Cela me met hors de moi, et me donne des pulsion de violence. Il s’agit non seulement de vol mais aussi de manque de respect. J’en viens presque à regretter le far ouest ou Jean François aurait pris son fusil pour tirer sur cet abruti, certe ce n’est pas une solution mais parfois ça donne envie.

Il aurait été si simple de venir me voir pour demander :  » Bonjour Monsieur, pourrions nous ramasser des sarments dans vos vignes s’il vous plait ? « . Ce à quoi j’aurai répondu :  » bien entendu Monsieur, mais dépêchez vous je dois finir de broyer lundi au plus tard  »
Mais no c’eut été trop simple ! Il fallait voler !

Bon j’ai fini mon coup de gueule, et même si je dois passer pour un abruti réactionnaire, je n’en démordrais pas ces rapines et cet incivisme me mettent tout simplement hors de moi.

Ce contenu a été publié dans coup de gueule, Vigne, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Pulsion de meurtre

  1. malheureusement le respect semble réservé à trop peu de gens mais une poignée d’irréductibles polis subsistent ! ,-)

  2. Il n’y a plus de respect..!!!

  3. Hugues dit :

    @ Jérôme, je n’avais pas pensé au goudron, mais l’idée est à creuser …

  4. un petit truc de la même époque mais moins violent… le goudron et les plumes niarf

Laisser un commentaire