Polemique pesticides/insecticides

Je voudrai revenir sur un sujet très polémique : les traitements des cultures.

Tout le monde se souvient l’année dernière de ce vigneron qui a refusé de soit-disant déverser des pesticides inutiles dans ses vignes.
Je voudrai rappeler que cette lutte en plus d’être obligatoire est les seul moyen (actuellement) de réduire le risque de voir se propager la flavescence dorée : une maladie de la vigne qui pourrait rayer le vignoble francais de la carte comme le phylloxéra au 19° siècle.

Étant moi aussi en conversion « Bio » je m’inscrit en faux sur tous les propos tenu par ce vigneron dont je ne citerai pas le nom pour ne pas lui faire de publicité.
Il existe un moyen efficace de lutte homologué en agriculture « bio » ce produit s’appelle le Pyrevert. Il est issu d’une plante voyez ici sa fiche technique : Pyrevert-ft et ici la fiche de sécurité : Pyrevert-fds-19.04.12Je suis non seulement convaincu de la nécessité de réduire les traitements phytosanitaires, mais je suis très pratiquant. Mais lors de la polémique crée par ce délinquant, beaucoup de conneries ont été dites au sujet de ce vigneron et de son choix.

  • La première est que la maladie en question est potentiellement capable de rayer le vignoble français de la carte, e »t donc que les interprofessions et le gouvernement en ont pris conscience pour mettre en place des périmètres de lutte obligatoire pour éviter la propagation.
  • La deuxième est déjà démontée, puisque je viens de vous expliquer qu’il existe un produit 100% d’origine naturelle, qui plus est homologué en agriculture biologique.
  • La troisième et non des moindres sont les moyens alternatifs évoqués par ce farfelu. Mettre des papiers aluminium dans la vigne empêcherai les cicadelles (vecteur de la maladie) de se poser et ainsi de contaminer la vigne. Si ce n’était pas aussi stupide j’en rirai .
    Les plus jeunes ne se rappellent pas du scandale de Rika Zarai qui prétendait que l’on  pouvait soigner le cancer en faisant des bains de siège !!!!!!  Eh bien on est là dans le même genre de raisonnement totalement stupide et anti scientifique

Alors oui il faut réduire l’usage de pesticides et insecticides, oui, oui et trois fois oui ! Mais pas en suivant les élucubrations d’un farfelu fanatique d’une agriculture Bio totalement coupée de bon sens et de raisonnement scientifique.

Oui on peut produire en respectant son environnement, à la condition que vous consommateurs acceptiez de payer le prix que coute la perte liée à l’usage de moins de produits. Les consommateurs, dont je fais partie, doivent bien se rendre compte que certains modes de production sont chers, très chers. Les consommateurs doivent consommer moins mais meilleur et produit dans le respect de l’environnement.

La faute n’est pas que celle des paysans, tout le monde est impliqué :

  • La grande distribution qui fait croire au consommateur que tout peut être moins cher sans se soucier des conséquences.
  • Le consommateur qui croit bêtement les publicité, et veut toujours acheter plus pour gâcher plus en niant sa responsabilité dans les modes de production induits par les prix bas.
  • Le paysan qui s’est laissé faire par ce système et a parfois voulu gagner beaucoup très vite sans se soucier des conséquences.

N’oubliez pas que si les paysans ne protègent pas les cultures avec au moins un petit un peu de produits phytosanitaires, les étals des marchés et les rayons des supermarchés seraient vides ou remplis de produits d’importation, venant de pays se souciant beaucoup moins que nous d’une production durable et respectueuse !!!

Repensez à ce que ce système de consommation, distribution et production à fait de notre industrie : l’anéantissement total.
A vouloir acheter trop de gadgets, vêtements, produits manufacturés, le moins cher possible, toute notre industrie s’est délocalisée là ou la main d’œuvre est moins chère et les respect de l’environnement nul.
Voulez vous voir aussi toute l’agriculture délocalisée ?

Il faut arrêter de croire les fanatiques qui disent que l’agriculture peut produire sans utiliser de « médicaments » protégeant les cultures , c’est faux !
Mais oui on peut réduire les quantités de produits et oui on peut en choisir de moins toxiques.

Ce contenu a été publié dans coup de gueule, Vigne, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire