Pas si mignon

20120424-141126.jpgVoyez vous ces deux jolis rescapés de Pâques ?

Je peux vous assurer que lorsque vous en voyez une vingtaine dans chaque parcelle tous les matins au lever du jour, debout sur leur pattes arrières en train de grignoter les jeunes pousses, vous n’avez qu’une envie : un fusil puis un pot de moutarde. Et Hop ! Au four !

Ce contenu a été publié dans Vigne, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire