On croit réver !

Eh bien voilà, un client une fin de journée de  dimanche veille de jour férié qui « a des amis à diner et tout est fermé ».

Pas de soucis, il est reparti avec quelques bonnes bouteilles de 2003 pour son diner, et nul doute qu’il est très content, et que ses convives vont se régaler en cette belle soirée de ce Hourbanon 2003.

Mais franchement, venir à 18 heure 45 acheter son vin pour le soir chez un paysan, ca n’interpelle personne ?
Moi un peu, qui accepterai de travailler 7 jour sur 7 jusque tard dans la journée le dimanche ?

Mais ce n’est pas ca le plus gros problème, ce qui me gène le plus c’est que ce gentil monsieur, est venu chez moi un dimanche à 18h45 parce que le supermarché était fermé ! Et malheureusement le reste de la semaine quand le supermarché est ouvert il ne vient pas chez moi. Il va au supermarché acheter son vin, chez un distributeur qui étrangle les producteurs et vend trop cher au consommateur et disant « lutter pour leur pouvoir d’achat »
Nous ne sommes pas qu’une solution de dépannage

Oui nous sommes là un dimanche soir, mais nous sommes là aussi dans le reste de la semaine aux heures ouvrables, pour vous proposer de bons produits au bon prix

Ce contenu a été publié dans commerce, coup de gueule. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire