Normes de #@%&§ !

A l’heure ou éclate un scandale sur le bœuf remplacé par du cheval, je trouve qu’il y a beaucoup à dire sur toutes ces normes de #@%&§.

Les industriels, vont continuer à passer par des filières obscures et des sous traitants presque plus nombreux que leurs clients. Ces multinationales réussiront toujours à contourner les lois grâce à leurs bataillons de juristes et d’avocats. Moralité, ce pseudo-scandale va à coup sur inciter nos politicien et technocrates à nous pondre une nouvelle norme.

Mais qu’en est il de ces normes trop nombreuses et complexes que doivent respecter tous les opérateur, du petit artisan individuel à la multinationale opaque. Alors que si l’artisan, la petite entreprise familiale (comme Hourbanon) a le moindre soucis, lui est responsable coupable et condamné car il est facile à retrouver et assume toutes ses responsabilités.
Donc nous avons tous à respecter tout un tas de normes et règle dont certaines sont utiles et d’autres à la #@%&§

Je vais vous en lister un petit florilège de toutes ces formalité, normes, contrôles et autres registres à la #@%&§ avec pour certains un petit commentaire ou explication voire interprétation :

  • Un classeur avec toutes les FDS (Fiches De Sécurité) de tous les produits utilisés, des produits de traitement au savon dans les toilettes. Il s’agit d’un document édité pas les fabricants de produits reprenant tout u tas d’informations. Ces FDS ressemblent parfois à un annuaire tellement il y a d’informations dedans. Moralité en cas de besoin le temps de retrouver l’information on aura sauté une génération.
  • Tous les ans je dois faire contrôles mes extincteurs. Pour 2h passées par le contrôleur à effectuer ces vérifications 200 € !!!!!! A ce taux horaire je me suis trompé de métier !
  • Tous les deux ans je dois faire contrôler mon pulvérisateur (le principe du contrôle technique pour les voitures). Comme si je n’étais pas capable de vérifier moi même les débits des buses et le bon fonctionnement d’un des appareils les plus importants pour assurer une récolte de qualité. Moralité encore 300 €
  • Tous les ans ou tous les deux ans je dois aussi faire contrôler mes engins de manutention : élévateur transpalettes etc…
  • Tous les ans je devrai faire passer le bureau u contrôleur pour vérifier mes installations électriques. Comme si l’électricien était incompétent et avait branché les fils à l’envers ! Moralité encore XXX €
  • Bien entendu je dois tenir à jour un registre des tous les produits œnologiques utilisés avec les numéros de lot. Oui de temps à autres je glisse un truc qui sert vraiment. Mais c’est pour montrer l amasse de registres contrôles et autre #@%&§  qui prennent du temps de l’énergie pour pas toujours grand chose.
  • Je dois aussi tenir à jour le registre douanier de toutes les sorties de vins, car n’oublions pas que nous avons des taxes à verser sur l’alcool.
  • Je tiens aussi un registre de chaptalisation, puisque là aussi il y a la douane et des taxes sur le sucre !!!
  • Je tiens aussi un registre de tous les traitements effectués : produit, date, dose, quantité, matériel utilisé, opérateur. J’avais prévenu que je glissait des truc pas bêtes au milieu 😉
  • J’ai un registre unique des risques. Alors celui là je l’aime. Il faut dire que monter à l’échelle c’est risqué parce que l’on peut tomber par exemple. on on a vraiment remplacé le bon sens par des registres à la #@%&§  !!!!!!!!!!! Il faut donc y recenser tous les risque qui peuvent êtres encourus par tous les personnel travaillant sur l’exploitation. Je peux vous dire que c’est quasi sans fin
  • Je dois être titulaire d’un certificat qui m’autorise à acheter ds produits phytosanitaires. Mais en jardinerie n’importe qui peut acheter n’importe quoi pour en faire ce qu’il veut. Mais en tant que viticulteur professionnel ayant fait les études pour je suis présumé incompétent
  • Je dois être titulaire d’un certificat m’autorisant à utiliser des produits phytosanitaires.Mais en jardinerie n’importe qui peut acheter n’importe quoi pour en faire ce qu’il veut. Mais en tant que viticulteur professionnel ayant fait les études pour je suis une fois de plus présumé incompétent.
  • Pour utiliser mon chariot élévateur je devrai avoir un CAP. heureusement en tant que patron j’ai une dérogation pour l’instant . Soit dit en passant grâce à mon expérience, j’ai un niveau plus que largement au dessus de ceux qui font cette formation en reconversion ASSEDIC. Mais là encore il faudrait que je dépense quelques centaines d’euros !!!
  • Évidemment il y a aussi le registre d’embouteillage
  • Le registre des travaux pénibles. Celui là aussi est « rigolo » Car la pénibilité des travaux est somme toute subjective mais surtout définie par des technocrates qui n’y connaissent rien.

Bon je vais m’arrêter là parce que à lister toutes ces conneries ça commence à émousser ma patience et mon humour.

Vous l’aurez compris la normalisation et toutes ses conséquences pèse très lourd dans la gestion d’une entreprise et son utilité est trop souvent pour le moins contestable. Malheureusement le rouleau compresseur administratif et normalisateur continue d’avancer et d’écraser les petits sur son passage, sans pour autant empêcher les fraudeurs de frauder.et les gros industriels de contourner les lois.

N’oubliez pas Le logo des vignerons Indépendants est la garantie de la charte

Ce contenu a été publié dans coup de gueule. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Normes de #@%&§ !

  1. une petite manip dans le code et hop !
    Bonne lecture

  2. Problème réparé, il s’agissait d’un conflit de version PHP

  3. Le lien marche pas … ou c’est moi qui sais plus me servir d’un ordi ???

Laisser un commentaire