Négoce et politesse.

Hier un courtier me téléphone pour me demander si je peux fournir des échantillons pour un négociant de la place de Bordeaux. N’arrivant toujours pas à boire la totalité de ma production, je répond « avec plaisir ». Puis lui demande ensuite des nouvelles de tous les précédents échantillons fournis depuis deux mois, et c’est là que ça se gâte. Pas de nouvelles. Aucun retour, ni oui, ni non, ni mer ci ni merde !!!!

Alors messieurs le négociants, un peu de considération pour les ploucs que nous sommes et dites nous ce qu’il advient de nos échantillons gratuits et pour l’expédition desquels, nous payons souvent les frais postaux. Je comprend que vous soyez tout à vos clients, mais faites savoir aux humbles vignerons si la dégustation s’est bien ou mal passée, qu’en a pensé votre client. Merci d’avance pour ce minimum de correction.

Ce contenu a été publié dans commerce, coup de gueule, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire