MACIF, si tu ne comprends pas bien je répète

En vertu du principe de la réparation intégrale, principe fondamental en droit de la responsabilité, la victime doit être replacée dans la situation dans laquelle elle se serait trouvée si le sinistre n’était pas survenu. 

C’est valable tant au plan personnel que PROFESSIONNEL

Ce contenu a été publié dans Actualités, coup de gueule, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire