MACIF, apaisement ou enfumage ???

Face au large succès de votre mobilisation et grâce à vous la MACIF est très sensibilisée au sujet et prend enfin en compte les demandes de mon avocate qui avant ce buzz ne semblaient pas les faire réagir dans les mêmes délais …. Bizarre non 😉

L’inspecteur propose en « signe d’apaisement » de me verser une provision. Mais il s’agit d’une provision versée à Hugues DELAYAT pour ses dommages corporels et qui devraient servir à financer mon fauteuil roulant, des aides ménagères, les adaptations de mon domicile, bref ma vie privée de nouvel handicapé et non mon activité professionnelle. Je vais bien évidement tout réinjecter dans Hourbanon pour pouvoir payer employés, fournisseurs et prestataires et faire une croix sur beaucoup de choses personnelles …

MAIS cela veut dire qu’ils ne reconnaissent toujours pas les dommages causés à Hourbanon qui découlent directement de mon absence et mon incapacité à reprendre mon activité à ce jour, lesquelles sont la conséquence directe de l’accident et donc un poste à reconnaître et indemniser de droit sans discuter et sans délais.

Je pense qu’il ne faut pas être un prix Nobel pour admettre que l’absence et l’incapacité d’un chef d’entreprise a de lourdes répercussions sur ladite entreprise. Mais non, ils jouent encore la montre et ne reconnaissent donc pas les droits de Hourbanon !
Ils ne veulent pas ouvrir cette porte sachant que mon remplacement et le financement de toutes les adaptations de mon poste pour le retour au travail ainsi que des employés pour faire les travaux que je ne pourrai plus jamais faire jusqu’à ma retraite leur coûtera des millions …

Je m’interroge sur cette aumône personnelle sans reconnaître le professionnel si il s’agit d’un réel signe d’apaisement ou plutôt d’une tentative d’enfumage pour renvoyer le paysan dans la gadoue ????
J’attends avec grande impatience qu’il communiquent sur cela et admettent enfin les dommages commerciaux.

Le combat continue donc plus que jamais pour obtenir la reconnaissance de ce préjudice.

Mais je resterai honnête et factuel et vous ferai part de leurs bonnes intentions si ils en manifestent, comme je viens de le faire.

Ce contenu a été publié dans Actualités, coup de gueule, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire