L’été de la Saint Martin

Une année climatique très étrange en Médoc.

  • De mars à mai l’été en avance avec seulement 20mm de pluie en trois mois et des températures atteignant les 35°
  • Un été très maussade, sans tellement de pluie, mais sans beau temps non plus
  • Un début d’automne inespéré qui nous a sauvé le millésime in extrémis
  • une fin d’automne toujours sèche avec beau et chaud
    Petit clin d’œil à mes amis Belge, « Beau et chaud » est une contrepèterie de chez eux parait-il !

C’est Gilles, Vignerons de Prignac, retraité depuis peu qui m’a appris cette expression, comme quoi je me suis couché moins ignorant le 11 novembre au soir !

« Le 11 novembre 1453, par une de ces belles journées d’automne que nos pères appelaient l’été de la Saint-Martin, il y eut un grand émoi dans la bonne ville de Dijon. » — (Étienne Bavard, Philippe Pot, dans les Légendes bourguignonnes, 1872))

Ce contenu a été publié dans Divers, Vigne, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire