Les niouzes

Bon après un début de vendanges hésitant nous y sommes. Nous voilà en train de franchir la ligne d’arrivée !

Hésitant à commencer lundi, avec une météo d’un rare manque de fiabilité et une semaine passée plus que maussade, j’ai commencé mercredi, avec une très petite équipe.
Comme quoi, avec le retour du beau temps, le hasard a trouvé tout seul le bon compromis entre un début lundi 26 et une avancée de la date par peur de la pourriture mercredi 21.

Une récolte pleine de promesses, et surtout la promesse de beaucoup de travail. En effet nous avons un magnifique potentiel de récolte en qualité, mais il semblerai que pour en ‘tirer la substantifique moelle » il faille fournir beaucoup d’efforts.
Tant mieux, quand ça roule tout seul c’est ennuyeux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *