Le prix des vins du Médoc sur 36 ans

J’ai reçu mardi soir un mail depuis le site, d’une personne ayant du Hourbanon 1975 dans sa cave. Le voici :

« Bonjour,
Retrouvant par hasard dans un carton votre carte datant de 1978 (tél:41-02-88), je me suis souvenu que j’avais encore en cave 2 bouteilles de « cru bourgeois de 1975″. En garnison à Mourmelon (51400) nous avions un pilote AMX 30 dont le père Mr F……… travaillait sur votre propriété (régisseur ? ) Par son intermédiaire nous avions donc passé commande à 2 reprises de l’ordre de 120 à 180 bouteilles….pour ma part ma commande était de 72 bouteilles pour un montant de 1172.40 francs…..nous étions en 78 ou 79 …cela date. Salutations. »
 

Je suis donc allé faire un petit calcul :

  • remise à jour de l’inflation cumulée et conversion de devise (source INSEE) :
    1172.4 FRF en 1978 représentent aujourd’hui 613,15 €
  • Prix à la bouteille en 1978 actualisé :
    613.15 € pour 72 bouteilles = 8,52 € / bouteille
  • Tarifs du 2012 aujourd’hui :
    10 €
  • Pour 180 bouteilles remise de 9%
    10€ – 9% = 9,10 €
  • Augmentation en 36 ans : 0.58 €
    0.58 € / 8,52 € X 100 = 6.8 %
  • Augmentation annuelle moyenne :
    6.8% / 36 ans = 0.19 % par an !!!!!!!

Trouvez vous qu’avec tous les progrès technique et surtout qualitatifs depuis cette époque je n’aurai pas du augmenter beaucoup plus ?

J’ai fait le même calcul avec le Château Palmer (mon père en achetait à l’époque) donc je connais les prix, fin des années 70 le Palmer valait environ 50 FRF / bouteille, le 2012 est aujourd’hui vendu 230 € la bouteille.
Donc 50 FRF de 1978 = font 26.15 € d’aujourd’hui.
Je vous laisse finir le calcul ……

Bon allez pour les pas matheux cela fait une augmentation de 779,54 %

QUI, oui, QUI, QUI va oser me dire que je suis trop cher ?????
J’attends vos commentaires ….

Ce contenu a été publié dans commerce, coup de gueule, Coups de coeur, Vin, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le prix des vins du Médoc sur 36 ans

  1. PHILIPPE rOSE dit :

    Pas de calculs inutiles, le meilleur des vins, c’est celui qui plait. Le tiens me plait énormément, un EXCELLENT rapport prix / plaisir, et au final abordable. Moi, le grand cartésien, voila pourquoi j’en bois. De plus, mais cela n’engage que moi, les vignerons sont super sympa. Philippe

Laisser un commentaire