Le chant des cuves

aussi charmeur à mes oreilles que le chant des sirènes, il peut s’avérer tout aussi dangereux. En effet avec les dégagement de gaz carbonique (CO2) de la fermentation qui produit ce petit bruissement il suffit de seulement 5 à 10 seconde pour succomber au sens propre du terme…

Pour écouter rendez cliquez sur l’article. Si vous souhaitez écouter de nouveau actualisez la page.

 

 

Ce contenu a été publié dans Vin, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire