Ecoulage, pressurage du marc de Médoc

Non ça ne fera pas du bon marc à distiller pour faire une fine de qualité. En revanche mon vieux pressoir de plus de 80 ans va me donner des vins de presse d’une qualité exceptionnelle et après quelques mois d’élevage je pourrai assembler dans mes médocs l’intégralité de ce vin.

Ce contenu a été publié dans Vin, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire