Comble d’ironie

Cette semaine, nous avons 10 000 bouteilles à étiqueter pour la Chine, et comme certains le savent c’est les vacances scolaires. Donc mon fils de 5 ans a été embauché pour aider à cette tâche fastidieuse et répétitive.

C’est pour moi le comble de l’ironie qu’un petit européen travaille à préparer les marchandises qui vont être exportées et vendues dans le pays si critiqué pour le travail des enfants !!!!!

Je ne devrais pas dire que je fais travailler mon fils de 5 ans sur Internet, car si un inspecteur du travail ou de la MSA (la sécu des paysans) tombe dessus je vais avoir des soucis. Mais soyez rassuré, il adore nous aider et passer du temps avec nous et il aime presque plus que passer du temps avec ses parents voir travailler les machines. Eh oui c’est bien un garçon !

Ce contenu a été publié dans commerce, Vin, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire