C’est la course

Une des pire semaines de l’année. à peine de retour de salon et sur le point de repartir, nous sommes en plein dans les écoulages et donc les pré-assemblages, phase très délicate et importante et si il n’avait pas autant plut il aurait fallu que je commence à faire les labours d’hivers.

Le tout nappé de bureaucratie. De la bureaucratie intéressante puisque c’est l’époque des mailings et commandes de fin d’année, mais aussi de la bureaucratie administrative lourde et improductive si chère à nos administrations !

Mais bon dans deux jours le salon de Lille commence, et nous avons beaucoup de commandes, je vais vraiment finir par croire que mes vins sont bons puisque les clients reviennent !!!!

Ce contenu a été publié dans commerce, Vigne, Vin. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire